: Feb 10, 2015

La pensée devient superficielle, dangereusement binaire, avec une logique du typ…

4,565 VIEWS
Featured, General : 0 Comments

La pensée devient superficielle, dangereusement binaire, avec une logique du type : « Si l’Occident est si libre et si permissif ; alors plus d’islam, c’est moins de libertés et plus d’interdits. » Pensée simple… et gravement simpliste. Attitude intellectuelle révélatrice d’une situation très périlleuse : incapables de penser leurs références de l’intérieur, avec clarté et confiance, les musulmans développent une réflexion frileuse, recroquevillée, réactive, élaborée à partir du miroir négatif de l’Occident. Quand ils sont attachés à des coutumes, craintifs vis-à-vis de leur environnement, en constant repli, leurs références ne sont plus une source vive où ils vont puiser et trouver la force de l’initiative et de la réforme ; non pas… elles deviennent des prisons, des bastions à protéger… jusqu’à l’étouffement.

Comments

comments

Add a Comment